Côté sucré

Un peu de douceur contre les cons : some shortbread please!!!

7 juin 2011

Non, cherchez pas, aucun lien entre  les cons et le shortbread (je ne voudrais surtout pas offenser les Écossais!) c’est juste que vu que contre un con y a rien à faire surtout quand c’est le roi des cons un peu de douceur ne fait pas de mal. Ce n’est pas une raison pour sombrer dans le sucre et les calories mais mon crédo ça a toujours été qu’une petite pâtisserie faisait du bien à l’âme et pansait nos petites blessures du quotidien. Oui, parce que le con piétine tout autour de lui, le con est narcissique et fait du mal aux belles personnes qui ne savent pas tenir bon face aux cons sans y laisser quelques plumes. Alors comme la connerie c’est imparable et que c’est démoralisant de se dire qu’il n’y a rien à faire, un peu de sucre et de gourmandise ça fait du bien, surtout quand le con n’y a pas le droit ! Pourquoi le shortbread me direz-vous? et bien la semaine j’ai une mini cuisine, un mini four et un minimum d’ustensiles alors il me faut du simple et facile à réaliser! Bon là c’est l’erreur que j’ai faite : pas si simple le shortbread! j’ai plus ou moins râté 2 fournées (enfin c’est pas mauvais c’est juste qu’ils sont tout plat plat) parce que j’avais coupé ma pâte avant de la faire cuire et in fine la dernière tournée (photo) n’est pas catastrophique : ce coup-ci j’ai opté pour la cuisson dans un moule !
Bon allez, une dernière confidence : mon petit rêve secret c’est de tester le millionnaire shortbread, mais là non Alice c’est pas possible : l’été est trop proche pour se permettre une telle orgie sucrée !

Ingrédients :
– 250g de beurre (ramolli)
– 280g de farine
– 100g de sucre brun
– 1 gousse de vanille

1. Préchauffer le four à 180°C
2. Couper le beurre en petit cube et mélanger dans un saladier tous les ingrédients (beurre, farine, sucre et les grains de vanille) ; mélanger (à la main pour ma part) jusqu’à obtention d’une pâte homogène, légèrement granuleuse.
3. Étaler cette pâte entre deux feuilles de papier sulfurisé sur une épaisseur assez importante (pas loin d’1cm pour ce qui me concerne) et déposer cette pâte dans un moule préalablement garni de papier cuisson.
4. Enfourner pour 20 bonnes minutes (surveiller que ça ne crâme pas) et à la sortie du four, saupoudrer de sucre en poudre.
5. Puis bien attendre que ça refroidisse avant de démouler et de couper en morceaux

email

No Comments

Leave a Reply

Lire les articles précédents :
Peau neuve

Vous l'avez sans doute remarqué, mon blog a fait peau neuve. Et oui, après 6 mois d'existence j'ai eu…

Fermer