Côté sucré

Massepains de Saint-Léonard {ma culino-versions du mois de septembre}

25 septembre 2012

Voici l’heure de vous présenter la recette que j’ai choisie pour le thème de culino-versions ce mois ci rentrée des classes. J’aime beaucoup l’idée de proposer une recette typique de notre région pour faire un tour de France culinaire. Mes copinautes blogueuses du Limousin ayant déjà proposé le creusois (à découvrir chez Elodie) ou encore le pâté de pommes de terre (à découvrir chez Nathalie) je me trouvais un peu démunie. J’aurais pu vous proposer le fondu creusois (spécialité à base de fromage fondu) mais vous connaissez moi désamour pour le fromage… et puis je me suis rappelée qu’à Saint-Léonard de Noblat, commune de la Haute-Vienne, la spécialité ce sont les massepains. Et là cher(e)s ami(e)s pour qui les macarons parisiens sont un cauchemar voilà THE recette pour vous, puisqu’il s’agit ni plus ni moins que de petits gâteaux à base de blancs d’oeuf et d’amande simplissimes à réaliser! D’origine méditerranéenne, le massepain arriva à Saint Léonard de Noblat du temps où la cité était une étape importante sur la route de Saint Jacques de Compostelle, grâce aux pèlerins qui l’appréciaient pour sa haute valeur énergétique et sa longue conservation. Lentement tombé en désuétude, presque oublié, il fallut attendre les années 1900 pour voir renaître ce gâteau grâce au pâtissier Petitjean. Il existe même depuis 1991 une confrérie du massepain, garante de la « vraie » recette. Aujourd’hui je vous propose ma version, délicieuse pour le goûter ou le café!

Ingrédients :
– 250 grammes de poudre d’amandes
– 250 grammes de sucre en poudre
– 3 blancs d’oeufs
– 1 cuillerée d’eau de fleur d’oranger

1. Mélanger dans un saladier la poudre d’amandes, le sucre en poudre et la fleur d’oranger. Ajouter les blancs d’oeuf et bien mélanger jusqu’à obtenir une pâte homogène.
2. Mettre la pâte dans une poche à douille (avec une douille lisse assez large, au moins 1,5cm de diamètre) et réserver au frais au moins 2 heures.
3. Dresser sur une feuille de papier sulfurisé des massepains de forme arrondie (comme des macarons) de 2-3 centimètres de diamètre.
4. Préchauffer le four à 170°C et enfourner pour une dizaine de minutes (surveiller la coloration). Les massepains sont cuits quand ils sont dorés (mais attention à ne pas les laisser brûler!).

email

5 Comments

  • Reply Elo à la bouche 25 septembre 2012 at 08:38

    Que de souvenirs avec cette recette! Je me souviens que je mangeais des massepains de St Léo tous les dimanches soirs lorsque nous rentrions de la Creuse. Merci pour cette découverte. Bonne journée.

  • Reply MaryAthenes 25 septembre 2012 at 09:36

    Je suis fan d’amandes, merci !
    Bises d’Athenes

  • Reply kaderick 25 septembre 2012 at 11:40

    oh chouette des macarons qui ne se ratent pas 🙂
    ta participation à Culino Versions est validée, bisous Alice :*

  • Reply Natly 25 septembre 2012 at 13:08

    Une belle découverte et en plus simple à réaliser. Puis comme j’avoue que j’ai toujours pas réussi à dompter les macarons, je vais m’empresser de tester ces massepains. A bientôt.

  • Reply {Septembre 2012} Les participations au thème {Rentrée des Classes} 2/3 « Culino Versions 6 octobre 2012 at 09:05

    […] Massepains de Saint-Léonard – Au pays des délices […]

  • Leave a Reply

    Lire les articles précédents :
    Petits creusois coeur de noisette et nutella {concours Only Nutella}

    S'il y a bien un produit régressif que tout le monde adore c'est, c'est.... le nutella bien sûr! Bon…

    Fermer