Côté sucré

Galette des rois {crème d’amandes au praliné et concours}

16 janvier 2012

Promis ce sera la dernière galette de 2012! Toujours pas de fève, ni de couronne, faudra que j’investisse l’an prochain!! Cette fois j’ai eu envie de changer un peu et j’ai donc fourré la galette avec une crème d’amandes bien parfumée au praliné. Eh bien c’était fort bon et ça changeait un peu et moi qui adore le praliné, c’est passé tout seul! Et puis j’ai décidé avec cette recette de participer au concours organisé par Laura du blog Délices cookies sur le thème « revisitons la galette ».


Ingrédients :
– 1 pâton de pâte feuilletée (moi je l’achète Chez François)
– 100g de praliné
– 2 oeufs entiers + 1 jaunes d’oeufs
– 100g de beurre doux
– 100g de sucre
– 2 cuillères à soupe de farine
– 100g de poudre d’amandes

1. Mettre le beurre en pommade, ajouter le sucre et blanchir le mélange. Ajouter le praliné et bien mélanger jusqu’à obtenir 1 pâte homogène.
2. Ajouter la poudre d’amandes et mélanger énergiquement puis ajouter les 2 oeufs entiers et la farine et mélanger puis réserver au frais.
3. Étaler la pâte feuilletée et confectionner 2 disques dont un un peu plus grand que l’autre. Sur le disque le plus petit déposer la crème à l’aide d’une poche à douille. Laisser 3cm environ au bord de la pâte et l’humidifier avec un peu d’eau. Recouvrir avec l’autre disque de pâte et bien souder les bords. Laisser reposer ainsi au frigo pendant 30 minutes.
4. Préchauffer le four à 200°C. Dorer le dessus de la galette avec le jaune d’oeuf battu et enfourner pour 30 minutes.

email

2 Comments

  • Reply LadyMilonguera 16 janvier 2012 at 09:56

    Comme elle doit être bonne !

  • Reply Laura_Cookie 21 janvier 2012 at 11:04

    Participation bien reçue!
    Tout est ok!
    Merci et à bientôt pour les résultats!
    Bon week-end également!
    Bises

  • Leave a Reply

    Lire les articles précédents :
    Il était une fois Noël 2011…. et son buffet sucré {pour faire venir le Père Noël}

    Oui je sais vous allez me dire qu'on est le 15 janvier et que Noël est bien derrière nous…

    Fermer